Aujourd’hui je vous propose d’explorer les possibilités offertes par les enveloppes. Ces paramètres sont souvent ignorés par les novices en synthèse sonore mais sont pourtant essentiels pour apprendre à programmer un synthétiseur.

Qu’est-ce qu’une enveloppe?

Pour faire court, une enveloppe c’est un changement de niveau sur une durée donnée. C’est une modulation qui se déclenche lorsque l’on presse une note sur le clavier ou que l’on envoie un message MIDI “Note on” via un séquenceur et qui se termine après sa phase “release”. A la différence d’un LFO, elle ne se déclenche qu’une seule fois par note jouée, c’est une modulation “one-shot”.

A quoi sert une enveloppe?

Soyons francs, les enveloppes ne sont pas les paramètres les plus sexy sur un synthétiseur car elles ne produisent pas de son directement. Malgré cela elles sont très importantes car ce sont elles qui vont donner tout son caractère au son que vous allez programmer. Elles vont vous permettre de littéralement “sculpter” votre son.

Je m’explique: les oscillateurs d’un synthétiseur produisent du son en permanence à partir du moment où vous l’allumez. Ce qui empêche le son de sortir par vos enceintes en continu c’est l’enveloppe de volume qui sera activée lorsque vous pressez une touche sur votre clavier ou que vous séquencez le synthétiseur. Ce sont elles également qui vont donner un caractère percussif ou de nappe à votre son.

Les différents types d’enveloppes

L’enveloppe de volume

Cette enveloppe contrôle la variation du volume dans le temps. C’est elle qui détermine à partir de quel moment vous entendez le son et partir de quel moment il se tait. Vous la trouvez sur absolument tous les synthétiseurs sous des noms tels que Amp Enveloppe, ou Vol Enveloppe par exemple.

L’enveloppe de filtre

Cette enveloppe contrôle la variation de la fréquence de coupure du filtre (cutoff) dans le temps. C’est un paramètre essentiel du caractère d’un son. Vous la trouverez sous l’appellation Filter enveloppe sur quasiment tous les synthétiseurs.

Les enveloppes de modulation

Ce sont des enveloppes génériques qui vous permettent de moduler d’autres paramètres au choix (pitch, effets, etc…). Vous ne les trouverez pas sur tous les synthétiseurs mais elles viennent tout le temps en complément de l’enveloppe de filtre et de l’enveloppe de volume. Elles peuvent se rencontrer sous l’appellation Mod Enveloppe ou Env 3, Env 4, etc…

Les paramètres

Il existe 2 types de paramètres concernant les réglages d ‘une enveloppe:

Les paramètres temporels, c’est-à-dire qui se règlent en durée (milliseconde ou seconde). Dans cette famille nous trouverons l’attack, le decay, le release, le delay et le hold.

Les paramètres d’amplitude qui règlent un niveau. Ceci concerne le sustain et la profondeur d’enveloppe.

Il est assez rare de trouver tous ces paramètres en même temps sur une seule enveloppe. La configuration la plus courante est l’ADSR (Attack, Decay, Sustain, Release) mais elle n’est pas la seule. Il est fréquent de trouver des configurations AD, AR, ASR, DADSR, AHD, ou encore ADS

Enveloppe DADSHR

Une enveloppe DADSHR. Tous les paramètres sont représentés.

Attack:

Ce paramètre règle la durée entre le message MIDI “Note on” et le début de la phase de Decay.

Decay:

Ce paramètre règle la durée du decay, c’est-à-dire le temps qui s’écoule entre la fin de l’Attack et le début du Sustain.

Sustain:

Ce paramètre règle l’amplitude du maintient de la note, c’est-à-dire la modulation appliquée tant que la note reste enfoncée.

Release:

Ce paramètre règle la durée entre le message MIDI “Note off” et le retour à zéro de l’enveloppe.

Delay:

Ce paramètre, moins fréquent, permet d’introduire un retard entre le message MIDI “Note on” et le début de l’Attack.

Hold:

Ce paramètre, pas très fréquent non plus, permet de prolonger d’une durée déterminée la phase de sustain avant d’entamer le release. Il sert de paramètre temporel au sustain.

La profondeur d’enveloppe:

Ce paramètre règle l’amplitude maximale de modulation d’une enveloppe, c’est à dire la hauteur atteinte à la fin de la phase d’attack et avant d’entamer la phase de decay. Il peut s’appeler Envelope amount ou encore envelope depth suivant les modèles de synthétiseurs.

Slope:

Ce paramètre est un réglage de pente pour les paramètres attack, decay ou release. Il est un peu particulier car il joue sur l’amplitude et la temporalité en même temps et il n’existe pas sur tous les synthétiseurs. On trouve en général un réglage linéaire et un réglage exponentiel, ou alors un paramètre qui permet d’aller entre ces 2 extrêmes.

Enveloppe ADSR linéaire

Une enveloppe ADSR linéaire

Enveloppe exponentielle

La même enveloppe mais avec des pentes exponentielles. Celle-ci donnera des sons plus percussifs.

Legato:

Le legato n’est pas à proprement parler un paramètre d’enveloppe mais il a une influence directe sur celles-ci. Il se remarque lorsque l’on joue une note alors que la précédente note ne s’est pas encore tue (pendant la phase de release). Si le legato est activé cela signifie que si une enveloppe n’est pas terminée et qu’on en active une autre en pressant une note la nouvelle enveloppe démarrera du point où était rendue l’enveloppe en cours.

Legato enveloppes

L’effet du legato sur les enveloppes

Quelques considérations pratiques et techniques pour bien utiliser les enveloppes

Comme expliqué plus haut, l’enveloppe de volume va donner le caractère principal du son que vous allez programmer. Prenez un peu de temps pour analyser ce qu’il se passe en terme de volume avant de commencer la programmation.

Pour programmer un son percussif:

  • Attack: 0
  • Decay: court
  • Sustain: 0
  • Release: réglage identique au decay
  • Slope: exponentielle

Le decay et le release ont le même réglage afin que le son se comporte de la même façon selon que la note est relâchée avant ou après la fin du decay. Avoir des réglages différents peut aussi permettre d’ajouter des nuances lorsqu’on joue au clavier.

Enveloppe son percussif

Une enveloppe de son percussif

Pour programmer un pad:

  • Attack: modérée à longue
  • Decay: 0
  • Sustain: maximum
  • Release: long
  • Slope: linéaire
Enveloppe de pad

Une enveloppe de pad, avec montées et descentes progressives

Notez que j’ai mis le decay à 0 mais en fait si le sustain est réglé au maximum le decay n’a aucun effet.

Vous pouvez aussi essayer des réglages moins conventionnels tels que

  • Attack: longue
  • Decay: 0
  • Sustain: maximum
  • Release: 0
Enveloppe non-conventionnelle

Une enveloppe non-conventionnelle, pour une utilisation plus créative

Comment les différentes enveloppes interagissent entre elles
D’une manière générale la longueur de vos enveloppes de filtre et de modulation doivent toujours être inférieures à la longueur de votre enveloppe de volume, à moins de vouloir créer un effet particulier en appliquant par exemple du legato sur une des enveloppes et pas sur les autres.
Ca peut paraitre évident mais il ne sert pas à grand chose de moduler un son que l’on n’entend pas!

Enveloppes se chevauchent

Des enveloppes qui se chevauchent

L’utilisation du key tracking

Le key tracking, que j’avais déjà mentionné à propos des filtres dans cet article, peut être utilisé pour modifier subtilement les enveloppes également.
Imaginez le comportement d’un vrai piano: Les notes graves sont plus longues que les notes aigues. Ce comportement peut être reproduit à l’aide du key tracking si votre synthétiseur le propose.

En conclusion

Pour conclure ne sous-estimez pas l’importance des enveloppes. Essayez d’imaginer dans votre tête le son tel que vous le voulez puis sculptez-le avec les paramètres à votre disposition. Et n’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires si vous en avez!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •