Après avoir choisi votre séquenceur logiciel pour débuter dans le précédent article et l’avoir installé, aujourd’hui nous allons nous attaquer à la préparation de celui-ci et choisir des plugins d’instruments virtuels et d’effets afin d’élargir votre palette sonore.

Certains des séquenceurs recommandés dans mon précédent article sont livrés avec assez d’instruments, d’effets et de samples pour commencer à faire de la musique immédiatement après l’installation. C’est le cas de Reason et Fruity Loops mais Ableton Live dans sa version Lite ou Intro est vraiment dépouillé et il vous faudra l’étoffer avec des plugins.

Qu’est-ce qu’un plugin?

Un plugin est un programme additionnel que l’on vient ajouter à un logiciel pour lui ajouter des fonctionnalités qu’il ne possède pas. Il existe des plugins d’instruments et d’effets audio et MIDI.

Pourquoi il faut être attentif dans le choix de ses plugins

Je vous conseille d’en sélectionner quelques uns de qualité dont vous allez lire les modes d’emploi et apprendre à vous servir pour les raisons suivantes:

Évitez d’installer trop de plugins différents sur votre ordinateur, à terme ceux-ci vont mettre la pagaille dans votre système d’exploitation et rendront votre migration vers un autre ordinateur plus compliquée le jour où vous voudrez ou aurez besoin de changer ou de procéder à une réinstallation.

Avoir une trop grande variété de plugins vous empêchera également de profiter pleinement du potentiel de chaque instrument. Le risque alors est de ne faire que balayer des presets pendant un certain temps sans vraiment trouver son bonheur.

N’utilisez pas de plugins piratés. En plus du fait que cette pratique soit illégale, certains vont vous faire planter votre séquenceur voire carrément votre ordinateur et il n’y a rien de plus frustrant que de perdre les morceaux que vous aviez mis tant de temps et d’énergie à composer à cause d’un plugin vérolé.

Il y a régulièrement des offres intéressantes de la part des fabricants de plugins, la plupart du temps en automne où il y a moyen d’obtenir de bons rabais. Je pense ici notamment au « Black Friday » qui a lieu tous les ans fin novembre. C’est souvent aussi un bon plan pour acheter des packs de samples. Je suis déjà tombé par exemple sur une offre avec une réduction de 99% (si! si!).

Et les plugins gratuits?

Il existe également des instruments virtuels gratuits mais je ne les recommande pas. La qualité laisse à désirer et ils sont juste bons à faire du balayage de presets. Comme le séquenceur logiciel, je pense qu’il vaut mieux démarrer avec de bons instruments dès le départ afin d’éviter d’avoir à tout ré-apprendre par la suite.

Pour les effets j’ai un avis moins tranché car il existe des effets gratuits simples et tout à fait honorables.

Les différents formats

Il existe différents formats de plugins et tous ne seront pas compatibles avec votre ordinateur ou séquenceur.
Les principaux sont:

  • VST
  • AU
  • AAX
  • Rack extension

VST

La technologie VST (Virtual Studio Technology) a été développée par Steinberg et s’intègre à la plupart des séquenceurs sur MacOS, Windows et Linux. C’est le format le plus populaire.

AU

La technologie AU (Audio Unit) a été développée par Apple et ne se rencontre que sous MacOS. Elle est compatible avec Logic et Ableton Live.

AAX

La technologie AAX n’est utilisée que sous Protools. Protools est surtout utilisé en mixage et mastering dans le monde professionnel.

Rack extension

La technologie Rack Extension n’est compatible qu’avec Reason. Je ne conseille pas d’investir dans ce format à cause de cette limitation de compatibilité sauf si vous voulez rester à vie sous Reason et que l’équivalent en VST n’existe pas.

Ce qu’il faut en retenir

Dans la pratique, à l’exception du format Rack Extension, les fabricants de plugins proposent leurs produits systématiquement dans les 3 autres formats.

J’écarte d’emblée le format AAX, il ne présente aucune utilité pour nous ici car il est limité à Protools.

Personnellement j’utilise indifféremment les formats VST et AU dans Ableton Live sur MacOS. La plupart du temps il n’y a absolument aucune différence à l’usage. Avec certains instruments il peut y avoir une différence en terme de latence ou de stabilité.

Donc dans le doute, utilisez toujours le format VST en premier et si vous êtes sous MacOS et rencontrez des difficultés avec un plugin, essayez sa version AU.
Si vous êtes sous Windows ou Linux, les VST sont parfaits.

Les instruments virtuels

Si vous commencez sur Ableton Live, choisissez au minimum un synthétiseur « analogique » soustractif et éventuellement un synthétiseur à tables d’ondes ou FM si vous avez le budget.

Si vous débutez sur Reason ou Fruity Loops vous avez déjà assez d’instruments de qualité pour démarrer sans investir dans des VST supplémentaires pour l’instant mais si vous voulez un peu plus de variété, vous pouvez piocher dans la liste ci-dessous.

Synthétiseurs « analogiques » soustractifs:

Je mets ici analogique entre guillemets car un instrument virtuel n’a absolument rien d’analogique. C’est un abus de langage.
Cette famille d’instruments essaie d’émuler avec un processeur le comportement des synthétiseurs matériels analogiques, où le son est généré par de vrais composants électroniques. Ces instruments matériels dont les plus célèbres représentants ont pour nom Moog, Roland, Korg, ARP, Oberheim, etc… sont réputés pour leur son « chaud ».
C’est la forme de synthèse la plus courante, la plus simple à comprendre et la plus couramment rencontrée avec les synthétiseurs matériels.
Les sons sont générés à partir de formes d’onde classiques: dents de scie, carré, impulsion et triangle. Ces synthétiseurs sont polyvalents et sont à l’origine de beaucoup de sons classiques de la musique électronique et de la techno.

Ce que je vous recommande:

RP Predator

L’interface du plugin Rob Papen Predator dans Ableton Live

Synthétiseurs à table d’ondes:

Les sons sont générés à partir d’une table d’ondes. Cette table est en fait une collection d’échantillons lus en boucle et dont on peut moduler le point de départ et de fin. Les possibilités sonores sont bien plus variées qu’avec la synthèse analogique. Une des solutions utilisées pour générer les bases ultra-saturées type Dubstep ou Drum ‘n bass.

Ce que je vous recommande:

  • Native Instruments Massive – 149€
  • Xfer Serum – 159€
  • Cakewalk Z3TA+ – 79€
Plugin NI Massive

L’interface du plugin NI Massive dans Ableton Live

Synthétiseurs FM:

Les sons sont générés à partir d’une onde (carrier) modulée par une autre onde (modulator), le plus souvent un sinus. Excellents pour les nappes, les sons percussifs, les sons de cloche, les sons métalliques et les basses ultra-saturées que l’on rencontre dans le Dubstep mais difficiles à comprendre et à maitriser. Ils sont souvent associés à la synth-pop des années 80 et peuvent sonner assez froid.

Ce que je vous recommande:

  • Native instruments FM8 – 149€
  • Ableton Operator (Ableton Live seulement) – 137€
Plugin FM8

L’interface du plugin FM8 dans Ableton Live

Les sampleurs

Pour l’instant, à moins que vous ne vouliez jouer avec des sons très réalistes genre composer un solo de violoncelle, il n’y a pas besoin d’installer un sampleur plus performant que ceux livrés d’origine avec votre séquenceur.

Dans Ableton Live vous avez Simpler et pouvez utiliser aussi les drum racks et éventuellement Impulse.

Dans Reason vous avez NN-XT et Dr Octo Rex.

Dans Fruity Loops vous avez Channel Sampler et Fruity Slicer.

Les effets

Pour les effets, tous les séquenceur logiciel que je vous ai conseillés proposent au moins:

  • un compresseur
  • un égaliseur
  • un chorus
  • un delay
  • une réverb

A cette liste j’ajouterais

  • un filtre multimode (absent de Reason Essentials)
  • une distorsion ou saturation (absent d’Ableton Live Lite)

Je peux vous recommander ces effets si vous avez choisi Ableton Live ou Reason ou si vous voulez étendre votre palette sonore à moindre frais:

Plugin Camel Crusher

L’interface du plugin Camel Crusher dans Ableton Live

Le site de référence des instruments et effets virtuels:

Pour aller plus loin, vous pouvez trouver des informations sur les instruments et effets virtuels ici: http://www.kvraudio.com/

N’hésitez pas à poster dans les commentaires les bons plans que vous rencontrez.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •